Les préjugés de la vape

Les préjugés de la vape
Dangereuse, nocive, inefficace, voici les adjectifs souvent employés pour parler de la cigarette électronique. Ces préjugés sont le reflet d’un manque de connaissance. Entre désinformation et intox, on voit fleurir des tonnes d’absurdité que beaucoup de fumeurs finissent par croire. Quels sont les préjugés, commentaires ou remarques les plus répandus sur le sujet ?

Les préjugés de la vape

“ Préjugé N° 1 : Il n’y a pas assez de recul sur la cigarette électronique! ”

Voilà plus de 10 ans que la cigarette électronique est apparue Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que nous avons un certain recul. Pour être objectif, il est nécessaire de comparer ce qui est comparable. Comparer des vapoteurs à des personnes ne fumant pas et ne vapant pas est ridicule.

La cigarette électronique doit être comparée à la cigarette traditionnelle qui elle, tue chaque année. N’oublions pas non plus que la cigarette électronique est une alternative à la cigarette, dans un cheminement vers un sevrage tabagique.

Toutes les études qui affirment que la cigarette électronique est dangereuse sont très souvent des études réalisées par les lobbys du tabac pour discréditer la cigarette électronique. De nombreux médecins revendiquent son efficacité.

L’Académie Nationale de Médecine explique dans un communiqué de presse du 6 décembre 2019 : «Il est établi que le vaporette est moins dangereuse que la cigarette : comme l’a indiqué l’Académie nationale de médecine dès 2015, il est donc préférable pour un fumeur de vapoter».

“ Préjugé N° 2 : On ne sait pas ce qu’il y a dedans! ”

Voici un argument que l’on a beaucoup entendu aux débuts de la vape. Pourtant, nous savons ce que contient un e liquide et ce qui compose une cigarette électronique.

Les fabricants sont de plus en plus attentifs au choix des composants pour rassurer les consommateurs qui sont de plus en plus exigeants. Les eliquides sont contrôlés avant leur mise en vente sur le marché. Une réglementation existe, les fabricants ont l’obligation de spécifier la composition des produits auprès de l’ANSES.

Au fil du temps, certains composants ont totalement disparu de nos e liquides, tels que le diacétyl par exemple. Des nouvelles normes ont vu le jour comme la norme AFNOR abordée dans notre article : «AFNOR : les certificats et les normes de nos e liquides». En achetant un e liquide, vous savez exactement ce qui le compose.

“ Préjugé N° 3 : C’est plus dangereux que la clope! ”

Il est bien dommage que certains le pensent encore! Certes, il serait préférable de ne rien fumer, mais en comparaison avec la cigarette classique, la cigarette électronique vous éloigne de l’inhalation de goudrons, monoxyde de carbone et particules fines qui sont responsables d’infarctus ou de maladies cardio-vasculaire.

La cigarette électronique ne contient pas de tabac, ne provoque pas de combustion ni de fumée.

Aujourd’hui, aucune étude scientifique ne permet d’affirmer que fumer des cigarettes est moins dangereux que de vapoter. Au contraire, elle montre de meilleurs résultats. La France a un train de retard face à la Grande-Bretagne qui revendique l’efficacité de la cigarette électronique.

De nombreuses études permettent d’éclairer les utilisateurs, n’hésitez pas à vous informer. Vous pouvez accéder à des études sur le Mag d’AIDUCE, l’Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Électronique dans la rubrique Mag.

“ Préjugé N° 4 : La cigarette électronique ça remplit les poumons d’eau! ”

Cette affirmation fait bien sourire ???? Non! nous vous rassurons, vous ne risquez pas d’avoir vos poumons remplis d’eau. Depuis le temps que la cigarette électronique existe, nous n’avons pas eu connaissance de vapoteur noyé!

Rassurez-vous, les e liquides ne contiennent pas d’eau, il n’y a donc aucun risque.

Les vapoteurs malades aux États-Unis sont des cas bien distincts de ce que nous connaissons en France ou en Europe. Le CDC, le centre de santé américain a révélé que les nombreuses maladies ont été provoquées par la présence d’huile de THC dans les e liquides utilisés par les vapoteurs.

“ Préjugé N° 5 : La cigarette électronique ça explose! ”

En réalité, ce n’est pas vraiment la cigarette électronique qui risque d’exploser, c’est plutôt l’accu qui doit bien être protégé. Sur le marché de la cigarette électronique, il existe des mods Meca et des mods électro.

Pour les mods électro, le risque est très largement minimisé, voire inexistant. Au moindre souci, la batterie se met en court-circuit, limitant tout risque d’explosion.

Pour les mods Méca, il faut être vigilant à votre accu qui doit toujours être éloigné de tout objet métallique. Pensez à le conserver dans un étui adapté.

Les cigarettes électroniques vendues en France, et plus largement en Europe sont certifiés CE, Rohs. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article : «Quelles sont les certifications pour nos cigarettes électroniques?».

“ Préjugé N° 6 : Le vapotage passif est très dangereux ! ”

Aucune étude ne permet d’affirmer que la cigarette électronique est aussi nocive pour votre entourage que le tabagisme passif. Les eliquides ne contiennent aucune substance nocive. La seule inquiétude porterait sur la nicotine. Des études révèlent un risque d’exposition peu modéré pour votre entourage. Pour aller plus loin, découvrez notre article : «Le vapotage passif et ses dangers».

Et vous, quels préjugés avez-vous entendu ?

En attendant, bonne vape à tous !

Publié le 29-07-2020

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.