Winter Is Vaping : le froid et les e-cigarettes

Winter Is Vaping : le froid et les e-cigarettes
On parle fréquemment des conséquences de la chaleur sur les cigarettes électroniques, risque de surchauffe… Mais qu’en est-il du froid et de ses conséquences sur votre e-cigarette, votre e-liquide. On éclaircit tous les points avec vous, suivez nous et couvrez vous bien.

On parle fréquemment des conséquences de la chaleur sur les cigarettes électroniques, risque de surchauffe… Mais qu’en est-il du froid et de ses conséquences sur votre e-cigarette, votre e-liquide. On éclaircit tous les points avec vous, suivez nous et couvrez vous bien.

Winter Is Vaping

Les conséquences du froid sur les e-liquides

Le froid et les e-liquides

Sachez que les basses températures influent sur les liquides cigarette électronique, ils ont tendance à devenir visqueux, mais la qualité n’est pas altérée. De plus leurs compositions, les empêchent de congeler. Cette viscosité s'observe encore plus si votre e liquide est chargé en glycérine végétale. Il reprendra sa consistance, une fois la température ambiante revenue à la normale.

Au delà de cette viscosité, il y une incidence sur la capillarité du coton, puisque le liquide remonte plus difficilement le long du coton pouvant provoquer ainsi un dry hit.

  → Nous vous conseillons donc de choisir des ratios plus riches en Propylène Glycole (PG) qu'en Glycérine Végétale (VG).

Le froid et les cigarettes électroniques

Le froid et les cigarettes électroniques

N’ayez crainte, votre vapoteuse ne risque pas grand chose, les cigarettes électroniques sont conçues pour affronter nos hivers. Les parties métalliques, en inox, en aluminium vont certes devenir très froides mais ne risquent rien, c’est exactement la même chose pour les plastiques, le pyrex et le réservoir.

Tous les composants électroniques sont conçus pour supporter des températures qui oscillent entre 0 à 40 degrés. Rassurez-vous, votre e-cigarette ne s'arrêtera pas soudainement parce qu’il fait -5°.

Sachez toutefois que les performances de vos boxs sont diminuées, la condensation peut se former lors du passage du chaud au froid. Pour éviter ces problèmes de condensation, en rentrant de votre balade, pensez à mettre votre vaporette dans un sachet de congélation étanche le temps que le matériel redevienne à température ambiante.

  → Gardez votre matériel dans la poche de votre manteau !

Le gla gla hivernal et les risques de fuites

Il se peut qu’en montant en altitude, une pression soit exercée poussant le liquide hors du réservoir, Résultat ? vos arrivées d’airs débordent de e-liquide. Sachez que si vous vapez en montant en altitude, la pression s'équilibre, limitant ainsi les fuites.

  → Nous vous conseillons de transporter votre e-cig tête en bas, ou à vider votre réservoir au préalable, afin de limiter les débordements.

Les batteries sont frileuses et n'aiment pas le gèle

Les batteries n’aiment pas du tout le froid, la température idéale pour un fonctionnement au top est une température de la batterie de 20 degrés. Pour garder toutes les performances, protégez les du froid dans une poche. Rassurez vous une fois à température ambiante, elles retrouvent toutes leurs énergies et les performances. Elles commencent réellement à se dégrader en dessous des 20 degrés, il vous reste de la marge !

La charge est interdite à basse température

Il est important de noter que la charge de votre batterie est interdite si cette dernière est froide (en dessous de 0 degré). Vous risquez de la dégrader de façon définitive. Un placage de lithium risque de s’installer dans votre accu, qui serait irréversible. Attendez plutôt que la batterie retrouve une température ambiante avant de procéder au rechargement de cette dernière.

  → Ne chargez jamais votre batterie froide !

Bonne vape à tous !

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.