Le Tabac Chauffé, On vous dit tout !

Le Tabac Chauffé, On vous dit tout !
Le tabac est probablement le sujet phare de l’année 2018. Avec l’augmentation des paquets de cigarettes et le nombre de fumeurs qui se tournent vers la cigarette électronique, on voit arriver une nouvelle vague, le tabac chauffé, une alternative entre les deux, qui fait beaucoup parler d’elle. On vous fait un petit point récap’ pour y voir plus clair.

Le tabac est probablement le sujet phare de l’année 2018. Avec l’augmentation des paquets de cigarettes et le nombre de fumeurs qui se tournent vers la cigarette électronique, on voit arriver une nouvelle vague, le tabac chauffé, une alternative entre les deux, qui fait beaucoup parler d’elle. On vous fait un petit point récap’ pour y voir plus clair.

Nicotine


Le « tabac chauffé », qu’est-ce que c’est ?

nicotine

Le tabac chauffé est un nouveau produit des industries du tabac, qui souhaite proposer une alternative aux cigarettes classiques présentées comme moins dangereuses. Pour cela, il utilise une nouvelle technique qui permet de chauffer le tabac sans combustion, c’est-à-dire que le tabac ne brûle pas comme une cigarette. Next, la combustion le tabac est chauffé à basse température (350 degrés maximum contre 900 degrés Celsius environ pour une cigarette classique) dans un appareil électronique qui dégage un aérosol nicotiné.

Un concept réchauffé

Un concept pas si révolutionnaire que cela puisque les géants du tabac ( Philip Morris International, Japan Tobacco international, British American Tobacco) ont déjà tenté l’expérience y’a quelques années et qui n’a pas connue le succès escompté. Avec la cigarette électronique qui grapillent de plus en plus de part de marché et le nombre de fumeurs qui se détournent de la cigarette classique, les géants du tabac re tentent l’expérience.

Selon les marques, l’objectif est d’aider les fumeurs à arrêter de fumer, le tabac chauffé souhaite se présenter comme un substitut nicotinique. Sur le marché nous distinguons 5 grandes marques ayant lancé des inhalateurs de nicotine. Certains d’entre eux n’ont pas vraiment été concluants, les ventes ont été arrêtées et d’autres sont toujours en expérimentation :

- Japan Tobacco International : qui propose plusieurs inhalateurs de nicotine. Le “Pax” qui chauffe des brins de tabac, est commercialisé depuis 2011. Un autre inhalateur de nicotine, le “Ploom Teck” qui chauffe des granulés de tabac devrait arriver prochainement au Japon et en suisse.
- Reynolds American Inc : a mis au point le “Revo” qui permet de chauffer du tabac à travers une pointe de charbon. Le test a été lancé en 2015, puis arrêté quelques mois plus tard. Plus récemment la marque teste encore un autre inhalateur de nicotine.
- British American Tobacco : a commercialisé le “Voke” qui a été arrêté. Il s’inspirait des inhalateurs de ventoline. La marque teste depuis 2016 le “Glo” au Japon, en suisse et au Canada.
- Philip Morris International : a mis au point le “Iqos”, qui sont des “mini cigarette” faites d’un filtre et de tabac à insérer. Il s’agit aujourd'hui probablement de l’inhalateur de tabac le plus développé, il est en vente dans plus de 20 pays. Cette cigarette doit être utilisée rapidement, en moyenne 5 minutes. Le coût de revient est de 7 euros le paquet de 20 mini cigarettes soit l’équivalent d’un paquet de cigarettes en moyenne. Question prix pas certains que les utilisateurs s’y retrouvent avec l’achat de la cigarette elle-même. Il semblerait que la sensation de nicotine est bien plus lente qu’une cigarette classique ce qui implique pour le consommateur une utilisation plus nombreuse de mini cigarettes.

Le tabac chauffé est différent de la e cigarette

Nicotine


La première différence réside dans le fait que le tabac chauffé est issu de l'industrie du tabac, il est donc produit par les géants du tabac ce qui n’est pas le cas des cigarettes électroniques.

Cette nouvelle technologie est assimilée à tort à la cigarette électronique, car son fonctionnement est totalement différent. Là, pas de vapeur, pas de liquide à la nicotine, le fonctionnement n’est pas du tout le même. La cigarette au tabac chauffé utilise la pyrolyse afin de chauffer le tabac, alors que la cigarette électronique n'utilise ni combustion, ni pyrolyse.

Comme toute nouvelle technologie, nous avons peu de recul sur le tabac chauffé. Pour le moment il existe peu de recherches sur la question, les grands groupes tels que Philip Morris international finance et réalise des recherches en interne.

Ainsi, nous pouvons nous questionner sur les méthodes de recherches qui ne sont pas clairement divulguées, et qui peuvent fausser les résultats. Le tabac chauffé soulève plusieurs débats, est-ce réellement moins nocif que la cigarette ? La chauffe même à 300 degrés Celsius, n’est-elle pas en réalité une combustion quand même ? Les industries du tabac ne profiteraient pas de la notoriété de la cigarette électronique pour justifier cette nouvelle technologie ? Aiderait-il réellement à arrêter de fumer ? Et comment ? Pourquoi parle-t-on de substitut nicotinique ? Autant de questionnements qu’il est difficile de mettre à nu aujourd’hui. Reste encore aux consommateurs de s’informer suffisamment en amont.

En attendant bonne Vape à tous !

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.